Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1310919787_f04310bd21.jpg 

Les insecticides naturels : (I)

- Le Pyrèthre : Lointain cousin du géranium, il est souvent utilisé. Il est préférable de le passer le soir car il est très sensible à la lumière.

- Le Derris ou roténone : Il se présente sous la forme de poudre que l’on mouille pour pulvériser, bien que l’on puisse également l’utiliser à l’état pur. Attention ! Si vous l’utilisez près d’un bassin, car il est dangereux pour les poissons.

- Le Quassia : On peut se procurer ces petits copeaux de bois chez l’herboriste ou à la pharmacie ou ICI. Faites bouillir 200 g de Quassia dans 5 litres d’eau, et laissez bouillonner 2 heures durant. Vous pourrez alors vous en servir en pulvérisation en prenant soin de diluer 1 volume de la décoction obtenue dans 5 volumes d’eau froide.

 

Le Cuivre : (C)

- Le Verdet : cet acétate de cuivre est moins connu que la bouillie Bordelaise, bien qu’il soit bien plus actif que cette dernière en cas de forte attaque de Mildiou.

- Le carbonate de Cuivre Déployé (C.C.D) : Il s’utilise en poudrage.

 

Le Soufre : (S)

Facile à se procurer en droguerie, les particules de Soufre doivent être le plus fines possible. Il ne faut pas soufrer aux heures chaudes de la journée, car cela peut infliger des brûlures à vos plantations. Note : Les soufres « mouillables » ne sont pas recommandés, car ils contiennent des additifs chimiques.

 

Cuivre et soufre : (CS)

Cette solution est à utiliser lors d’attaque cryptogamique importante.

 

PLANTES

Maladies et organes attaqués

Causes de la maladie

traitements

Ail

Feuilles et bulbes : Ils se recouvrent de taches jaunes d’origine sous-épidermique assez nombreuses dues à un champignon.

Rouille

C

Feuilles : Elles sont creusées de galeries par des chenilles verdâtres dont la tête et le premier anneau sont bruns. Elles fixent leurs cocons aux feuilles. Puis les papillons gris jaunes apparaissent en juillet et en novembre.

Teigne

de l’ail

I

Feuilles et bulbes : Les feuilles jaunissent et les bulbes se décomposent en cours de végétation.

Graisse

CS

Artichaut

Racines : De très petits insectes d’un vert blanchâtre, de forme ovoïde. Ils se fixent aux racines et sucent la sève. La plante jauni puis meurt.

Puceron

blanc

I

Feuilles : Rongées par des larves plates, ovales et vertes, d’une longueur de 1cm qui mange les feuilles.

Casside

vert

I

Feuilles : la face inférieure se recouvre d’une poussière blanche, très légère.

Meunier des laitues

S

Têtes et tiges : Elles sont couvertes de petits insectes d’un noir mat, de forme ovale.

Puceron

noir

I

Asperge

Racines : Couvertes de filaments de champignon. Ils sont d’aspect violet. Elles sont creuses. Les turions sont rares, courts et jaunes.

Rhizoctone violet

CS

Rameaux : Ils se couvrent de taches brunes.

Rouille de l’asperge

C

Feuilles : Elles sont dévorées par des larves verdâtres ou jaunâtres, de forme très bombée, apparaissant en mai. L’insecte est long de 6mml. Il est soit bleu tacheté de jaune, avec un corselet rouge, soit il est de couleur jeune rougeâtre avec 12 points.

Criocère de l’asperge

I

Turions : Incurvés. Ils contiennent une larve blanche.

Mouche de l’asperge

I

Aubergine

Voir maladies de la tomate

 

 

Betterave

Jeunes semis : Dévorés par des larves de 1,5cm, noires, agiles qui ressemblent à de gros cloportes.

Silphe

opaque

I

Racines : Une larve molle, jaunâtre, avec un corselet gris. Elle ronge les racines.

Charançon de la betterave

I

Feuilles et collets : Vers mai/juin, des larves blanches et molles creusent des galeries dans le parenchyme des feuilles ; ces dernières présentent ensuite des surfaces transparentes, s’affaissent puis périssent.

Mouche de

la betterave

I

Feuilles et collets : En août/septembre, les feuilles tendres du collet sont dévorées par une chenille d’un violet noirâtre, à tête brune : c’est la larve de la « Noctuelle point d’exclamation ».

Mildiou

I

Feuilles et collets : Les jeunes feuilles du cœur deviennent épaisses et cassantes. La face inférieure se recouvre d’une poussière grisâtre.

Mildiou

C

Feuilles : Elles portent de nombreuses pustules arrondies, d’où sort une poudre jaune.

Rouille de la betterave

C

Cardon

Voir artichaut

 

 

Carotte

Racines : Des larves jaunâtres creusent des galeries dans les racines à une douzaine de centimètres de profondeur.

Charançon

de  la carotte

I

Racines : Les feuilles jaunissent et fanent, le collet noircit. Ce sont de petites larves cylindriques, jaunâtres, luisantes, qui creusent leurs galeries dans la zone superficielle. Les racines prennent une teinte ferrugineuse. Ces larves proviennent d’une mouche de 5mm de long, verdâtre avec des ailes jaunes.

Mouche de

la carotte

I

Racines : Pendant la conservation hivernale, elles se recouvrent d’une moisissure et deviennent molles.

Pourriture (Sclerotinia)

C

Céleri

Feuilles : Des tâches d’abord jaunâtres, puis couleur feuille morte annoncent la présence de larves qui dévorent l’intérieur des feuilles. Peu à peu, elles envahissent tout le limbe.

Mouche du céleri

I

Feuilles : Des tâches de couleur jaune passant au brun, mais sans présences de larves, sont causées par un champignon.

Rouille du céleri (Septoriose)

C

Chicorée

Feuilles : Au cours de la belle saison, les feuilles se recouvrent à la face inférieure d’une moisissure blanche très légère.

Meunier des laitues

S

Feuilles : Se couvrent de poussière jaune puis brune.

Rouille

C

Chou

Tiges : La base des tiges porte des sortes de galles causées par la piqûre d’un charançon noir/jaunâtre, long de 3mm. A l’intérieur des galles, on trouve des larves blanches.

Charançon gallicole du chou

I

Feuilles et tiges : Elles sont recouvertes de pustules d’un blanc ivoire qui laisse échapper une poudre blanche en vieillissant.

Rouille blanche des crucifères

C

Feuilles : Elles sont dévorées par des chenilles longues de 3cm.

Piéride. Noctuelle

du chou

I

Feuilles : De petits insectes d’un brun noir de moins de 1mm dévorent les feuilles.

Altise du

chou

I

 Feuilles : Un insecte rouge et noir de 8 à 10mm de long pique les feuilles, produisant des tâches blanchâtres.

Punaise du chou

I

Collet et racines : On trouve au collet de la plante de petits asticots amincis à une extrémité et renflés à l’autre qui sont les larves d’une mouche noirâtre longue de 7mm.

Mouche du chou

I

Concombre et courge

Voir Melon

 

 

Endive

Collet : Le collet est attaqué par une moisissure blanche provoquant la pourriture de la racine.

Sclerotinia

C

Feuilles des chicons : Elles sont creusées de galerie rougeâtres par de petits asticots.

Mouche de l’endive

I

Epinard

Feuilles : Une chenille verte portant une raie rouge sur le dos et une raie blanche d chaque côté, mange les feuilles

Noctuelle

du

Chénopode

I

Feuilles : Elles se couvrent de poussière d’un gris violet, se déforment et se crispent. Cette maladie est causée par un champignon.

Mildiou

C

Fève

Feuilles et tiges : De nombreux pucerons noirs les recouvrent.

Puceron de

la fève

I

 

Feuilles : Elles sont couvertes d’une moisissure veloutée violette.

Mildiou des pois

C

Feuilles : Elles portent de nombreuses pustules arrondies d’où sort une poussière brune.

Rouille de

la fève

C

Fraisier

Racines : Des larves grisâtres, à tête noire, de 30 à 35mm de long les coupent.

Tripule du potager

C

La plante entière : Fane lorsqu’elle est atteinte par les rayons du soleil. En cherchant au pied, on trouve un ver blanc.

Ver blanc

 

I

 

Feuilles : Présentent de petites tâches rondes d’un brun pourpre, atteignant 5mm de diamètre.

Rouille du fraisier ou Ramularia

 

C

 

Fruits : Se recouvrent d’une moisissure grise.

Botrytis des fruits

CS

Haricot

La plante entière : Couverte de pucerons noirs.

Puceron

I

Feuilles : Elles se recouvrent entièrement d’un fin réseau blanc.

Blanc du pois

S

Feuilles : Elles deviennent jaunâtres en dessus et gris sale en dessous où elles se couvrent d’une toile légère tissée par un très petit acarien.

Tétranique (grise)

 

I

 

 

 

Feuilles : Des tâches jaunâtres apparaissent sur les feuilles qui deviennent plus pâles, puis les tâches deviennent brunes. Sévit surtout les années humides.

Rouille

 

 

C

 

 

Feuilles : Présentent des tâches d’aspect huileux

Graisse

C

Gousses : Les gousses portent des tâches brunes arrondies, en creux, cernées d’une ligne noire ; elles se courbent et se déforment. Les nervures des feuilles deviennent noires, les feuilles se couvrent de tâches rougeâtres, se déforment et se flétrissent.

Anthrarcnose du haricot

 

 

C

 

 

Gousses : Elles se couvrent de tâches d’aspect huileux.

Graisse

I

Laitue

Feuilles : La face inférieure se couvre d’une poussière blanche légère. Les feuilles se dessèchent, puis pourrissent.

Meunier des laitues

 

S

 

Collet : Attaqué par une moisissure grise qui le fait pourrir

Botrytis

CS

Racines : Couvertes de pucerons.

Puceron

I

Mâche

Feuilles : Sur un sol humide quand le plant est trop dru, des tâches brunes et saillantes apparaissent.

Rouille

 

C

 

Feuilles : Couvertes d’une poudre blanche.

Oïdium

S

Melon

Feuilles : Leur face inférieure est sucée par une araignée. Les feuilles prennent une teinte jaunâtre.

Thrips

 

I

 

Feuilles : En fin de saison, les feuilles se couvrent d’une poussière blanchâtre.

Oïdium

S

Navet

Jeunes plants : Ils sont dévorés par des larves de 1,5cm, noires, agiles, ressemblant à de gros cloportes.

Silphe

opaque

 

I

 

Racines : Les larves blanchâtres,  de la mouche du chou, les creusent.

Mouche du chou

I

Tiges : La base des tiges porte des sortes de galles causées par la piqûre d’un petit charançon, noir jaunâtre, long de 3mm. A l’intérieur de ces galles on trouve des larves blanches.

Ceutorrhynque du chou. Charançon gallicole du chou

 

I

 

Feuilles : Elles sont recouvertes d’une poudre d’un blanc ivoire qui semble déformer tous les organes.

Rouille blanche des crucifères

 

C

 Feuilles : Elles sont rongées par de petites chenilles de couleur grisâtre, de 1cm de long, il n’en reste bientôt plus que des nervures ; les plantes dessèchent et meurent.

Tenthrède

de la rave

I

Oignon

Bulbes : Des larves blanchâtres et couvertes d’épines creusent les bulbes qui pourrissent.

Mouche de l’oignon

I

Feuilles : Elles jaunissent et se couvrent d’une moisissure violacée.

Mildiou

C

Persil

Feuilles : Elles portent des tâches de moisissure blanche.

Mildiou

C

Feuilles : Des tâches d’un jaune passant au brun, mais sans présence de larves, ces tâches sont causées par un champignon.

Rouille du céleri ou septoriose

CS

Poireau

Tiges : De petites chenilles blanches creusent des galerie qui descendent jusqu’au plateau inférieur.

Teigne du poireau

 

I

 

Feuilles : Des taches jaunâtres se forment sur les feuilles et les tiges.

Rouille du poireau

C

Fût : Contenant des asticots blancs de 8mm, finit par pourrir.

Mouche de l’oignon

I

Feuilles : Devenant grisâtres envahies par de minuscules insectes, les uns orangés, les autres gris.

 

Thrips

 

I

Pois

Jeunes semis : Le bord des jeunes feuilles est découpé en dentelle par un petit charançon.

Sitone

I

Feuilles : Des tâches jaunes apparaissent sur les feuilles, à ces endroits l’épiderme se soulève, la feuille se déforme et se flétrit.

Rouille

Des pois

CS

 

 Feuilles : Elles se couvrent d’un tissu blanc ;cette maladie se rencontre surtout sur les variétés tardives.

Blanc

Oïdium

S

 

Feuilles et cosses : Les cosses présentent des marbrures blanches, la face inférieure des feuilles est recouverte d’une moisissure gris violacé ;

Mildiou

 

 

C

 

 

Feuilles et cosses : Leur épiderme devient d’un blanc argenté et est recouvert de petits insectes, les uns orangés, les autres grisâtres.

Thrips

 

I

 

Cosses : Contiennent de petites chenilles qui dévorent les grains.

Tordeuse

du pois

I

Pomme de terre

Feuillage : Des larves rouges tachées de points noirs, mesurant 2 à 15 mm, dévorent le feuillage, ainsi que l’insecte parfait qui est jaune avec des élytres ornées chacune de 5 raies noires longitudinales.

Doryphore

de la pomme de terre

I

 

 

Plante : Tâches brunes.

Mildiou

C

Radis

Feuilles : Elles sont recouvertes d’une poudre d’un blanc ivoire qui semble déformer tous les organes. Cette maladie est causée par un champignon

Rouille blanche des crucifères

CS

 

Feuilles : Elles sont dévorées par un petit coléoptère sauteur.

Altise

I

Salsifis

Feuilles : Elles se recouvrent de poussière blanche qui les déforme.

Rouille blanche

CS

Tomate

Feuilles et tiges : Elles présentes des feuilles brunes qui, à la face inférieures, sont auréolées de blanc. Les fruits se couvrent de tâches noirâtres et durcissent. Toute la plante paraît grillée et meurt rapidement.

Mildiou

 

 

C

 

 

Feuilles : Elles se recouvrent de poussière blanche. La plante devient luisante.

Blanc

S

Fruits : En fin de saison, elles deviennent brunâtres.

Mildiou

C

 

Retrouvez tous mes livres :

ICI

 

Suivez moi sur :

http://ambre.kalene.over-blog.com/

https://www.facebook.com/eprth

@EPRTH_Europe 

https://www.youtube.com/channel/UCE_M1vtgADtvEWySLyzWENQ

https://www.linkedin.com/company/11030424

 

Retrouvez toutes les informations pratiques sur l’EPRTH™ :

www.eprth.com

 

 

Tag(s) : #Jardinage écologique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :