Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

2907588926_9f9d043bf3.jpg

 

 

Chaque plante a des besoins nutritifs différents, et lorsque la saison est passée, le sol où elle a poussé est devenu pauvre en ces substances spécifiques. C’est pourquoi, même si vous prenez soin d’enrichir votre terre en basse saison d’un bon compost, il est recommandé de ne pas replanter toujours les mêmes plantes dans la même parcelle, faute de quoi votre récolte ne sera pas ce que vous auriez pu en attendre. Il peut y avoir plusieurs rotations par années.

 

Les rotations doivent répondre à 3 règles :

 

Règles 1

 

Sur une même parcelle, ne mettez pas deux années de suite des plantes développant les mêmes organes :

La première année mettre des plantes « fruits ».

La deuxième année mettre des plantes « fleurs ».

La troisième année mettre des plantes « racines ».

 

Règles 2

 

Il ne faut pas faire se succéder des plantes appartenant à la même famille botanique.

Les principales familles botaniques :

Chénopodiacées : Betterave, épinard, bette.

Composées : Artichaut, cardon, chicorée, endive, laitue, pissenlit, scorsonère, topinambour.

Crucifères : Tous les types de choux, cresson, moutarde, navet, radis.

Cucurbitacées : Concombre, courge, courgette, melon, potiron.

Légumineuses : Fève, haricot, lentille, luzerne, pois, soja, trèfle.

Liliacées : Ail, asperge, ciboulette, échalote, oignon, poireau.

Ombellifères : Carotte, céleri, cerfeuil, panais, persil.

Solanacées : Carotte, céleri, cerfeuil, panais, persil.

 

Règles 3

 

A une culture nécessitant une bonne fumure, il est préférable de faire suivre une culture en exigeant peu. Afin de pouvoir s’en passer une année sur deux :

Cultures exigeantes : Aubergine, céleri, chou, épinard, fenouil, maïs, poireau, poivron, pomme de terre, tomate.

Cultures peu exigeantes : Ail, cerfeuil, cresson, échalote, fève, haricot vert, mâche, oignon, radis, salade,

Les autres cultures sont considérées comme moyennant exigeantes.

 

Note :

Il est souhaitable de laisser en place d’une année sur l’autre les cultures qui donnent sur les mêmes pieds plusieurs années de suite : les asperges, les fraises…

 

La tomate est une exception à ces 3 règles. Si vous avez trouvé une parcelle où elle se plait, lui donnant suffisamment de soleil pour faire rougir ses fruits à point, vous pourrez les replanter chaque année à la même place puisque la tomate supporte très bien de pousser plusieurs années de suite à la même place.

Retrouvez tous les livres d’Ambre Kalène sur :

http://www.kalene-books.com/

 

Suivez moi sur :

http://ambre.kalene.over-blog.com/

https://www.facebook.com/eprth

@EPRTH_Europe 

https://www.youtube.com/channel/UCE_M1vtgADtvEWySLyzWENQ

https://www.linkedin.com/company/11030424

 

Retrouvez toutes les informations pratiques sur l’EPRTH™ :

www.eprth.com

 
Tag(s) : #Jardinage écologique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :