Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  En ces temps un peu… problématiques, voici une belle image du lilas qui égaye le fond de notre jardin. Il pousse joliment dans le poulailler. Offrant son ombre généreuse et protectrice lorsqu’en été le soleil tape un peu trop fort.

Il est magnifique et répand un parfum vraiment très agréable.

Mais le lilas n’est pas qu’un arbre décoratif.

C’est également un arbre qui soigne :

 

SYRINGA VULGARIS, Lilas

Originaire d’Asie, il a donné naissance à de nombreux cultivars horticoles. On en dénombre près de 900 variétés. Son nom latin vient du grec syringos qui signifie tuyau, faisant référence à ses rameaux bien droits et longs présentant en leur centre une moelle non dense, tel le trou d’un tuyau. Ce petit arbuste décoratif et odorant égaie nos jardins, mais ce que l’on sait moins c’est qu’il appartient à la famille des Oleaceae tel que l’olivier. Dans l’Antiquité le lilas était le symbole de l’amour, de la fécondité, et plus près de nous, les Anglais le consacraient aux cérémonies funéraires. En médecine douce, son huile est utilisée contre les rhumatismes, et ses feuilles sont prises sous forme d’infusion pour drainer le foie. La syringine produite par la plante est un poison au-delà d’une certaine dose, mais à dose raisonnée, des recherches médicales effectuées en laboratoires, sur des rats, ont démontré une activité bienfaitrice sur la tension artérielle, la tension systolique et diastolique.

 

Parties utilisées : Bourgeons.

Effets thérapeutiques de ce Macérat : (voir mon livre sur les Macérat)

C’est un draineur cardiaque (il permet de désobstruer les coronaires). Il tonifie le cœur et facilite la circulation. On l’utilisera lors d’angine de poitrine, de coronarite, d’athérosclérose.

 

Cultiver le lilas

  • Généralement on plante le lilas à l’automne. Et pour mettre toutes nos chances lors de cette plantation, on le plantera le 25 novembre (jour de la sainte Catherine), puisque, comme le dit le dicton « À la Sainte-Catherine, tout le bois prend racine ».
  • Il n’aime pas trop le trop d’humidité. On le plantera donc plutôt dans un coin du jardin ensoleillé.
  • Il est bon de faire tremper la motte dans l’eau, avant de la placer dans un trou qui fait environ 3 fois le volume du pot, et qu’on complètera avec de la terre du jardin (celle-là même qu’on aura retirée du trou) qu’on mélangera avec du bon terreau. Bien tasser ensuite, pour que le plant tienne bien dans la terre.

 

Où trouver un plan de lilas

Bien entendu, en jardinerie. Mais sachez que le lilas a la particularité de drageonner. C’est-à-dire que si vous avez une connaissance qui a déjà un lilas dans son jardin un lilas, vous pourrez trouver au pied, de futurs grands lilas qui pour l’instant ne sont que de fines tiges portant timidement quelques feuilles. Mais si vous les prélevez avec la motte de terre entourant les racines et que vous la replantez. Vous aurez vous aussi un lilas dans votre jardin d’ici quelques années.

 

Et d’ici là, je vous offre ce bouquet de lilas qui, bien que modeste, parfume tout notre salon.

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Compléments alimentaires et supers aliments, #Jardinage écologique, #Les Macérats glycérinés pour votre santé, #Traitements naturels

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :